Paracha Chémini

Paracha Chémini

‍‍כט כסלו תשעח Enseignement 1

**

Paracha Chémini

*

Paracha : Vayikra/Lévitique 9 :1 à 11 :47

*

Haftarah : Shmuel bet/2 Samuel 6 : 1 à 7 : 17

*

Brit Hadasha : 2 Corinthiens 6 : 14 à 7 :1

*




*

Ce qu’il faut savoir :

*

  • Aaron ainsi que ses fils commencent leur office de Cohanim, de prêtres. Dès lors, la Chrina (Présence Divine) réside dans le Sanctuaire.
  • Les deux premiers fils d’Aaron, Nadav et Avihou, offrent « un feu étranger que D.ieu ne leur avait pas commandé » et meurent devant D.ieu.
  • HaSheM ordonne les lois de la cacherout.
  • La paracha de Chemini contient également certaines lois relatives à la pureté rituelle qui incluent le pouvoir purifiant du Mikvé.

**




***

 וְכָלהַנֹּגֵעַ,בְּמִשְׁכָּבָהּיְכַבֵּס בְּגָדָיו וְרָחַץ בַּמַּיִם,וְטָמֵא עַדהָעָרֶב

*

Vayikra/Lévitique 15 : 21 « Quiconque touchera à sa couche devra laver ses vêtements, se baigner dans l’eau, et restera souillé jusqu’au soir. »

*

Nous allons dans cette étude parler de la t’vilah (l’immersion – baptême) et de son origine.

*

Si nous ouvrons le Sefer Vayikra (Livre de Lévitique) au chapitre 15 verset 21 (verset ci-dessus) nous nous apercevons que la Torah enseigne qu’un homme impur doit tremper son corps dans l’eau. Vous remarquerez également dans cette paracha Chémini nous retrouvons à plusieurs reprises l’expression « … se baigner dans l’eau … ».

*

Nous retrouvons également cette expression avec l’histoire du roiNaamanqui pour se purifier sollicite l’aide du Prohète Eliyshadans Melakhim beth/2 Rois 5 : 10 « Celui-ci (Eliysha – Elisée) lui fit dire par un envoyé: Va te laver sept fois dans le Yarden (Jourdain) et tu seras complètement purifié. »

*

(Pour ceux qui ne connaissent pas cette belle histoire lire Melakhim beth/2 Rois chapitre 5)

*

Voici donc l’origine de la T’vilah.Elles’accomplit dans le Mikvehמִקְוָה (littéralement « collection d’eau »). C’est une pratique déjà établie depuis la Torahde Moshé(Moïse) comme nous venons de le voir et toujours d’actualité de nos jours. En effet, le Mikveh (en hébreu: מִקְוָה) est un bain rituel utilisé pour l’ablution nécessaire aux rites de pureté pratiqués dans la tradition d’Israël et qui se fait également lors d’une conversion.

*

A propos de la conversion…

*

Le saviez-vous ? Un non-juif qui se converti au judaïsme passe en dernière étape par l’immersion dans le mikvéh… Nous croyant en Yeshoua, appliquons en quelques sortes le même processus !

*

D’ailleurs, l’immersion des nouveaux convertis dans le mikvéh est apprise par les versets du livre [Bamidbar/Nombres 15 : 14 – 17]. La torah précise à plusieurs reprises que le comportement du Yehoudi (Juif) et du converti doit être identique. De là apprend la Guemara dans le traité de [Kéritout 9A], que l’entrée du converti dans le pacte d’HaSheM doit être fait de la même manière que les israélites ont effectué ce pacte au moment de la sortie d’Egypte.

*



*

Comment les Israélites sont-ils sortis d’Egypte ?

*

Nous l’avons vu la semaine passée grâce à l’observance de la fête de Pessa’h(Pâque).

*

Le peuple est passé par la mer des joncs, qui est une immersion comme le précise le verset ci-dessous :

*

1 Corinthiens 10 : 2 « qu’ils sont tous été immergés (baptisés)en Moshé dans la nuée et dans la mer, »

*

Et oui, l’immersion (ou baptême) dans la Brit Hadasha(Alliance renouvelée – Nouveau testament) tire ses sources directement de la Torah !

*

Comme il est dit dans le livre de l’Ecclésiaste au chapitre 1 : 9 « Ce qui a été, c’est ce qui sera, et ce qui s’est fait, c’est ce qui se fera, il n’y a rien de nouveau sous le soleil. »

*

En effet il n’y a rien de nouveau. Chez les Yehoudim(Juifs), dans le processus de conversion, l’immersion est la dernière étape et celle qui est considérée comme la plus belle de toute. C’est à partir de ce moment que l’on devient un fils d’Israël à part entière.

*



*

Se faire immerger c’est quoi ?

*

Romains 6:4 « Nous avons donc été ensevelis avec lui par l’immersionen sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie. »

*

Colossiens 2:12 « ayant été ensevelis avec lui par l’immersion, vous êtes aussi ressuscités en lui et avec lui, par la foi en la puissance de D.ieu, qui l’a ressuscité des morts. »

*

C’est prendre l’engagement de donner sa vie à HaSheM, changer et faire un demi-tour sur sa vie passée pour vivre une vie nouvelle avec Hakadosh-Baruch’hu (Le Saint Béni soit-Il). C’est l’action de celui qui reconnaît qu’il vit dans la faute, qui demande et accepte le pardon d’HaSheMet soumet sa vie à l’autorité de Yeshoua HaMashiah.

*

La T’vilah (l’immersion) est donc l’addition de deux actes :

*

  • La Téchouva : la repentance, le retour, le regret de notre vie passée.
  • L’engagement solennel de suivre HaSheM et la foi en Yeshoua HaMashiah comme Sauveur et Seigneur.

*

La T’vilah est donc le signe visible (devant HaSheMet les hommes) et extérieur de notre foi en HaSheM. Cet acte est la marque de notre état de croyant, c’est-à-dire le symbole du commencement de notre nouvelle vie avec l’Eternel YHVH.

*

Ephésiens 4:5 « il y a un seul Adôn(Seigneur), une seule émouna(foi), une seule t’vilah(immersion) / un seul baptême. »

*

Nous avons vu dans ce petit développement les sources de la T’vilah, de l’immersion, et il appartient à chacun de faire cet acte incontournable.

*

Actes 22 : 16 « Et maintenant, que tardes-tu? Lève-toi, sois immergé, et lavé de tes péchés, en invoquant le nom du Seigneur. »

*

Kol touv.

*

Shabbat Shalom

*

Kol Touv!

**

Source : Torah Bible (TaNakh + Brith Hadasha) /Mayana Chel Torah/ Chabad / L’origine de l’avenir de Rav Haïm Dynovizc / Likoutei mohoran/ Littérature juive : Talmud de Babylone/Zohar/ Toraconnexion – Cet article a pour but de partager la Torah. 

 

Une réponse

  1. jean marc voccia dit :

    merci pour cette enseignement ,il et vrai que l’argent fait parfois perdre le sens de la vie ,de l’honneur ,de la compassion,et de l’amour,et nous éloigne de toute compassion humaine ,mais avec HaSheM nous comprenons que l’argent et juste un moyens de pourvoir manger se vêtir et vivre selon sa volonté , et surtout de pourvoir aider ceux qui ont besoin,pour ma part j’essaye de tout mon cœur de faire cela ,parfois notre Seigneur Yéshoua se sert de moi et je donne sans compter car je ces que HaSheM prendra soins de moi si je donne avec amour,,
    Ésaïe 52:3
    Car ainsi parle l’Éternel: C’est gratuitement que vous avez été vendus, Et ce n’est pas à prix d’argent que vous serez rachetés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.