Conflit Israëlo-palestinien – vidéo

Conflit Israëlo-palestinien – vidéo

‍‍ד כסלו תשעז Renseignement 0

Le conflit Israélo-palestinien simplifié dans une vidéo animé :

L’origine de la Palestine : Le nom « Palestine », dérivé de celui des Philistins, vient de l’hébreu peleshet (פלשת), qui signifie « envahisseurs ». Peuple vivant, entre la fin de l’âge du bronze et le début de l’âge du fer, sur une partie de la bande côtière centrée autour de l’actuelle bande de Gaza, les Philistins sont mal connus, car ils n’utilisaient pas l’écriture.On dispose de références à ce peuple dans des documents égyptiens qui en font l’un des « Peuples de la mer » envahisseurs de l’Égypte sous Ramsès III et désignent par Peleset (P-l-s-t), Philistie, la région qu’ils habitent. Les Philistins et leur pays Peleshet (פלשת Pəléšeth) sont également mentionnés dans la Torah. 

Samuel 17 : 21 « Israël et les Philistins se formèrent en bataille, armée contre armée. »

« Philistins » : selon le texte, les Hébreux étaient régulièrement en guerre avec ce peuple dont les principales villes étaient Ashdod, Ashkelon, Éqron, Gath et Gaza. Toutefois le mot « Palestine » n’apparaît jamais dans la Torah, qu’il s’agisse du Tanakh, la Première Alliance (Ancien Testament) ou de la Brit’ Hadasha, la Nouvelle Alliance (Nouveau Testament).

2 Rois 18 : 7 – 8 : « Et l’Éternel fut avec Ézéchias, qui réussit dans toutes ses entreprises. Il se révolta contre le roi d’Assyrie, et ne lui fut plus assujetti. Il battit les Philistins jusqu’à Gaza, et ravagea leur territoire depuis les tours des gardes jusqu’aux villes fortes. »

Voir les conflits entre Israël et les Philistins : Genèse / Exode / Josué / Juges / 1 et 2 Samuel / 1 et 2 Rois / 1 et 2 Chroniques


Après le VIIIe siècle av l’ère commune, les Philistins vaincus par le roi David vraisemblablement disparaissent en tant que peuple.


Ce sont les romains qui ont inventé le mot « Palestine »

Vers l’an 132, lorsqu’un certain Simeon Bar Kokhva se souleva contre Rome. La guerre qui dura trois longues années s’intensifia, forçant l’empereur Hadrian de ramener son plus grand général, Julius Severus de l’Angleterre. Ce dernier, afin d’abattre la révolte, eut recours à non moins d’une douzaine de légions romaines. Mais en éteignant la révolte, il mit fin à la Judée.

Hadrien qui en avait assez des juifs et de leurs rébellions, décida d’appeler la Judée « Syrie-Palestine ». Le nom Palestine dérive des Philistins, ennemis séculaires des israéliens. Cela ne fit que retourner le couteau dans la plaie ouverte pour les juifs, déjà défaits. Jérusalem changea de nom aussi et fut appelée « Aelia Capitolina ». Ainsi pensait Hadrien, la question juive durant le premier et second siècle avait été résolue. Cela cependant, ne diminua pas la présence juive majoritaire sur les terres conquises d’Israël.

Donc, le terme « Palestine », dont l’étymologie remonte au mot « Philistins », et qui désigne la région de la Judée, provient des Romains qui renommèrent ce territoire de Provincia Judea en Syria Palæstina en 135, après la révolte de Bar Kokhba vaincue par l’empereur Hadrien, ce afin d’annihiler toute trace de vie juive au sein de cette partie du monde.

Après cela, le second exil eu lieu, les juifs vivront en diaspora jusqu’à la fin du 19ème siècle (plus 1800 ans d’exil jusqu’à la création officielle en 1948 de l’Etat d’Israël).


Drapeau de la « palestine » dictionnaire Larousse 1940

Une étrange coïncidence n’est ce pas…?


Les photos parlent d’elles-mêmes et nous allons conclure avec ça ! 

Il vaut mieux de bonnes questions que de mauvaises réponses!

Qu’HaSheM nous guide et nous conduise.


Kol touv.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.