Messianique de Toulon

AMT – EMET – אמת

Nasso

21 L’Éternel parla à Moïse en ces termes: 22 « Il faut faire aussi le relevé des enfants de Gerson, par maisons paternelles, selon leurs familles. 23 C’est depuis l’âge de trente ans et plus, jusqu’à l’âge de cinquante ans, que tu les recenseras: quiconque est apte à participer au service, à faire une besogne dans la tente d’assignation. 24 Voici ce qui est imposé aux familles nées de Gerson, comme tâche et comme transport: 25 elles porteront les tapis du tabernacle, le pavillon d’assignation, sa couverture et la housse de tahach qui la couvre extérieurement, ainsi que le rideau-portière de la tente d’assignation; 26 les toiles du parvis, le rideau d’entrée servant de porte à ce parvis, qui s’étend autour du tabernacle et de l’autel, et leurs cordages, et toutes les pièces de leur appareil; enfin, tout ce qui s’y rattache, elles s’en occuperont. 27 C’est sur l’ordre d’Aaron et de ses fils qu’aura lieu tout le service des descendants de Gerson, pour tout ce qu’ils ont à porter comme à exécuter; et vous commettrez à leur garde tout ce qu’ils devront transporter. 28 Telle est la tâche des familles descendant de Gerson, dans la tente d’assignation; et leur surveillance appartient à Ithamar, fils d’Aaron le pontife. 29 Les enfants de Merari, selon leurs familles, par maisons paternelles, tu les recenseras. 30 De l’âge de trente ans et au-dessus, jusqu’à l’âge de cinquante ans, tu les recenseras: tous ceux qui sont admissibles au service, pouvant faire la besogne de la tente d’assignation. 31 Voici ce qu’ils sont tenus de porter, selon le détail de leur emploi dans la tente d’assignation: les solives du tabernacle, ses traverses, ses piliers et ses socles; 32 les piliers du pourtour du parvis, leurs socles, leurs chevilles et leurs cordages, avec toutes leurs pièces et tout ce qui s’y rattache. Vous leur attribuerez nominativement les objets dont le transport leur est confié. 33 Telle est la tâche des familles descendant de Merari, le détail de leur service dans la tente d’assignation, sous la direction d’Ithamar, fils d’Aaron le pontife. » 34 Moïse et Aaron, et les phylarques de la communauté, firent le recensement des Kehathites, par familles et maisons paternelles, 35 depuis l’âge de trente ans et au-delà, jusqu’à l’âge de cinquante ans, de quiconque était admissible au service, à un emploi dans la tente d’assignation. 36 Recensés ainsi par familles, ils étaient deux mille sept cent cinquante. 37 Tel fut le contingent des familles nées de Kehath, employées dans la tente d’assignation, ainsi que Moïse et Aaron les recensèrent d’après l’ordre de l’Éternel, transmis par Moïse.


Lévi


38 Pour le contingent des enfants de Gerson, dénombrés selon leurs familles et leurs maisons paternelles, 39 depuis l’âge de trente ans et au-delà, jusqu’à l’âge de cinquante ans, tous ceux qui étaient admissibles au service, à un emploi dans la tente d’assignation, 40 comptés par familles, selon leurs maisons paternelles, leur nombre fut de deux mille six cent trente. 41 Tel fut le contingent des familles nées de Gerson, employées dans la tente d’assignation, ainsi que Moïse et Aaron les recensèrent sur l’ordre de l’Éternel. 42 Et le contingent des familles des enfants de Merari, classés par familles, selon leurs maisons paternelles, 43 depuis l’âge de trente ans et au-delà, jusqu’à l’âge de cinquante ans, tous ceux qui étaient admissibles au service, à une tâche dans la tente d’assignation, 44 leur contingent, par familles, fut de trois mille deux cents. 45 Tel fut le contingent des familles des enfants de Merari, que Moïse et Aaron dénombrèrent sur l’ordre de l’Éternel, transmis par Moïse. 46 Total du dénombrement opéré par Moïse, Aaron et les phylarques d’Israël à l’égard des Lévites, selon leurs familles et leurs maisons paternelles, 47 de l’âge de trente ans et au-delà, jusqu’à l’âge de cinquante ans, tous ceux qui étaient admissibles à l’exécution d’un service ou à celle d’un transport dans la tente d’assignation: 48 leur nombre fut de huit mille cinq cent quatre-vingts. 49 D’après l’ordre de l’Éternel, on leur assigna, sous la direction de Moïse, à chacun son service et les objets à transporter ainsi que ses préposés, désignés par l’Éternel à Moïse.


Troisième appelé


5 1 L’Éternel parla à Moïse en ces termes: 2 « Ordonne aux enfants d’Israël de renvoyer du camp tout individu lépreux, ou atteint de flux, ou souillé par un cadavre. 3 Renvoyez-les, hommes ou femmes, reléguez-les hors du camp, afin qu’ils ne souillent point ces enceintes au milieu desquelles je réside. » 4 Ainsi firent les enfants d’Israël: ils les renvoyèrent hors du camp. Comme l’Éternel avait parlé à Moïse, ainsi agirent les enfants d’Israël. 5 L’Éternel parla à Moïse en ces termes: 6 « Parle ainsi aux enfants d’Israël: Si un homme ou une femme a causé quelque préjudice à une personne et, par là, commis une faute grave envers le Seigneur, mais qu’ensuite cet individu se sente coupable, 7 il confessera le préjudice commis, puis il restituera intégralement l’objet du délit, augmenté du cinquième, et qui doit être remis à la personne lésée. 8 Si cette personne n’a pas de proche parent à qui l’on puisse restituer l’objet du délit, cet objet, appartenant à l’Éternel, sera remis au pontife; indépendamment du bélier expiatoire, par lequel on lui obtiendra grâce. 9 Toute chose prélevée ou tout objet consacré offert par les enfants d’Israël au pontife, lui appartiendra. 10 Possesseur d’une chose sainte, on peut en disposer; dès qu’on l’a donnée au pontife, elle est à lui. »


Quatrième appelé


11 L’Éternel parla à Moïse en ces termes: 12 « Parle aux enfants d’Israël et dis-leur: Si la femme de quelqu’un, déviant de ses devoirs, lui devient infidèle; 13 si un homme a eu avec elle un commerce charnel à l’insu de son époux, et qu’elle ait été clandestinement déshonorée, nul cependant ne déposant contre elle, parce qu’elle n’a pas été surprise, 14 mais qu’un esprit de jalousie se soit emparé de lui et qu’il soupçonne sa femme, effectivement déshonorée; ou qu’un esprit de jalousie se soit emparé de lui et qu’il soupçonne sa femme, bien qu’elle n’ait point subi le déshonneur, 15 cet homme conduira sa femme devant le pontife, et présentera pour offrande, à cause d’elle, un dixième d’épha de farine d’orge; il n’y versera point d’huile et n’y mettra point d’encens, car c’est une oblation de jalousie, une oblation de ressouvenir, laquelle remémore l’offense. 16 Et le pontife la fera approcher, et il la placera en présence du Seigneur. 17 Le pontife puisera de l’eau sainte dans un vase d’argile, prendra de la poussière se trouvant sur le sol du tabernacle et la mettra dans cette eau. 18 Plaçant alors la femme en présence du Seigneur, le pontife lui découvrira la tête et lui posera sur les mains l’oblation de ressouvenir, qui est l’oblation de jalousie, tandis qu’il tiendra dans sa propre main les eaux amères de la malédiction. 19 Puis le pontife adjurera cette femme. Il lui dira: « Si un homme n’a pas eu commerce avec toi, si tu n’as pas dévié, en te souillant, de tes devoirs envers ton époux, sois épargnée par ces eaux amères de la malédiction. 20 Mais s’il est vrai que tu aies trahi ton époux et te sois laissée déshonorer; si un homme a eu commerce avec toi, autre que ton époux… » 21 Alors le pontife adjurera la femme par le serment d’imprécation, et il dira à la femme: « Que l’Éternel fasse de toi un sujet d’imprécation et de serment au milieu de ton peuple, en faisant lui l’Éternel dépérir ton flanc et gonfler ton ventre; 22 et que ces eaux de malédiction s’introduisent dans tes entrailles, pour faire gonfler le ventre et dépérir le flanc! » Et la femme répondra: « Amen! Amen! » 23 Le pontife écrira ces malédictions sur un bulletin, et les effacera dans les eaux amères; 24 et il fera boire à la femme les eaux amères de la malédiction, afin que ces eaux de malédiction portent dans son sein l’amertume. 25 Puis le pontife prendra des mains de la femme l’oblation de jalousie; il balancera cette oblation devant le Seigneur, et l’approchera de l’autel. 26 Le pontife prendra une poignée de cette oblation comme mémorial qu’il fera fumer sur l’autel. C’est alors qu’il fera boire à cette femme le breuvage. 27 Lorsqu’il le lui aura fait boire, il arrivera que, si elle s’est souillée et a trahi son époux, ce breuvage de malédiction portera dans son sein l’amertume: il fera gonfler son ventre, dépérir son flanc; et cette femme deviendra un sujet d’imprécation parmi son peuple. 28 Mais si cette femme ne s’est pas souillée, si elle est pure, elle restera intacte et aura même une postérité. 29 Telle est la règle concernant la jalousie, au cas qu’une femme ait dévié de ses devoirs envers son mari et se soit déshonorée, 30 ou si un homme, assailli d’un esprit de jalousie, avait soupçonné sa femme: il la placera en présence du Seigneur, et le pontife lui appliquera cette règle en tout point. 31 Cet homme sera net de toute faute, et cette femme expiera la sienne. » 6-1 L’Éternel parla ainsi à Moïse: 2 « Parle aux enfants d’Israël et dis-leur: Si un homme ou une femme fait expressément vœu d’être abstème, voulant s’abstenir en l’honneur de l’Éternel, 3 il s’abstiendra de vin et de boisson enivrante, ne boira ni vinaigre de vin, ni vinaigre de liqueur, ni une infusion quelconque de raisins, et ne mangera point de raisins frais ni secs. 4 Tout le temps de son abstinence, il ne mangera d’aucun produit de la vigne, depuis les pépins jusqu’à l’enveloppe. 5 Tout le temps stipulé pour son abstinence, le rasoir ne doit pas effleurer sa tête: jusqu’au terme des jours où il veut s’abstenir pour l’Éternel, il doit rester sain, laisser croître librement la chevelure de sa tête. 6 Tout le temps de cette abstinence en l’honneur de l’Éternel, il ne doit pas approcher d’un corps mort; 7 pour son père et sa mère, pour son frère et sa sœur, pour ceux-là même il ne se souillera point à leur mort, car l’auréole de son Dieu est sur sa tête. 8 Tant qu’il portera cette auréole, il est consacré au Seigneur. 9 Si quelqu’un vient à mourir près de lui inopinément, ce sera une souillure pour sa tête consacrée: il rasera sa tête le jour de sa purification, le septième jour il la rasera. 10 Puis, le huitième jour, il apportera deux tourterelles ou deux jeunes colombes au pontife, à l’entrée


Cinquième appelé


7 1 Or, le jour où Moïse eut achevé de dresser le tabernacle, de l’oindre et de le consacrer avec toutes ses pièces, ainsi que l’autel et tous ses ustensiles; lorsqu’il les eut ainsi oints et consacrés, 2 les phylarques d’Israël, chefs de leurs familles paternelles, firent des offrandes; ce furent les chefs des tribus, les mêmes qui avaient présidé aux dénombrements. 3 Ils présentèrent pour offrande, devant l’Éternel, six voitures-litières et douze bêtes à cornes, une voiture par deux phylarques, un taureau par phylarque, et ils les amenèrent devant le tabernacle. 4 Et l’Éternel dit à Moïse ce qui suit: 5 « Reçois ces présents de leur part, ils seront employés au service de la tente d’assignation: tu les remettras aux Lévites, à chacun selon sa tâche. » 6 Moïse reçut les voitures et les bêtes à cornes, et les remit aux Lévites. 7 Il donna deux voitures et quatre taureaux aux enfants de Gerson, eu égard à leur tâche; 8 et les quatre autres voitures et les huit autres taureaux, il les donna aux enfants de Merari, eu égard à leur tâche, dirigée par Ithamar, fils d’Aaron le pontife. 9 Quant aux enfants de Kehath, il ne leur en donna point: chargés du service des objets sacrés, ils devaient les porter sur l’épaule. 10 Les phylarques firent des offrandes inaugurales pour l’autel, le jour où il avait été oint, et ils amenèrent leurs offrandes devant l’autel. 11 Mais l’Éternel dit à Moïse: « Qu’un jour un phylarque, un jour un autre phylarque présentent leur offrande pour l’inauguration de l’autel. » 12 Celui qui présenta le premier jour son offrande, fut Nahchôn, fils d’Amminadab, de la tribu de Juda. 13 Son offrande était: une écuelle d’argent, du poids de cent trente sicles; un bassin d’argent de soixante-dix sicles, au poids du sanctuaire, tous deux remplis de fleur de farine pétrie à l’huile, pour une oblation; 14 une coupe de dix sicles, en or, pleine de parfum; 15 un jeune taureau, un bélier, un agneau d’un an, pour holocauste; 16 un jeune bouc, pour expiatoire; 17 puis, pour le sacrifice de rémunération, deux taureaux, cinq béliers, cinq boucs, cinq agneaux d’un an. Telle fut l’offrande de Nahchôn, fils d’Amminadab. 18 Le second jour, l’offrant fut Nethanel, fils de Çouar, phylarque d’Issachar, 19 lequel présenta pour offrande: une écuelle d’argent, du poids de cent trente sicles; un bassin d’argent de soixante-dix sicles, au poids du sanctuaire, tous deux remplis de fleur de farine pétrie à l’huile, pour une oblation; 20 une coupe de dix sicles, en or, pleine de parfum; 21 un jeune taureau, un bélier, un agneau d’un an, pour holocauste; 22 un jeune bouc, pour expiatoire; 23 et, pour le sacrifice de rémunération, deux taureaux, cinq béliers, cinq boucs, cinq agneaux d’un an. Telle fut l’offrande de Nethanel, fils de Çouar. 24 Le troisième jour, ce fut le phylarque des enfants de Zabulon, Elïab, fils de Hêlôn. 25 Son offrande: une écuelle d’argent, du poids de cent trente sicles; un bassin d’argent de soixante-dix sicles, au poids du sanctuaire, tous deux remplis de fleur de farine pétrie à l’huile, pour une oblation; 26 une coupe de dix sicles, en or, pleine de parfum; 27 un jeune taureau, un bélier, un agneau d’un an, pour holocauste; 28 un jeune bouc, pour expiatoire; 29 et, pour le sacrifice de rémunération, deux taureaux, cinq béliers, cinq boucs, cinq agneaux d’un an. Telle fut l’offrande d’Elïab, fils de Hêlôn. 30 Au quatrième jour, le phylarque des enfants de Ruben, Eliçour, fils de Chedéour. 31 Son offrande: une écuelle d’argent, du poids de cent trente sicles; un bassin d’argent de soixante-dix sicles, au poids du sanctuaire, tous deux remplis de fleur de farine pétrie à l’huile, pour une oblation; 32 une coupe de dix sicles, en or, pleine de parfum; 33 un jeune taureau, un bélier, un agneau d’un an, pour holocauste; 34 un jeune bouc, pour expiatoire; 35 et, pour le sacrifice de rémunération, deux taureaux, cinq béliers, cinq boucs, cinq agneaux d’un an. Telle fut l’offrande d’Eliçour, fils de Chedéour. 36 Au cinquième jour, le phylarque des enfants de Siméon, Cheloumïel, fils de Çourichaddaï. 37 Son offrande: une écuelle d’argent, du poids de cent trente sicles; un bassin d’argent de soixante-dix sicles, au poids du sanctuaire, tous deux remplis de fleur de farine pétrie à l’huile, pour une oblation; 38 une coupe de dix sicles, en or, pleine de parfum; 39 un jeune taureau, un bélier, un agneau d’un an, pour holocauste; 40 un jeune bouc, pour expiatoire; 41 et, pour le sacrifice de rémunération, deux taureaux, cinq béliers, cinq boucs, cinq agneaux d’un an. Telle fut l’offrande de Cheloumïel, fils de Çourichaddaï.


Sixième appelé


42 Au sixième jour, le phylarque des enfants de Gad, Elyaçaf, fils de Deouêl. 43 Son offrande: une écuelle d’argent, du poids de cent trente sicles; un bassin d’argent de soixante-dix sicles, au poids du sanctuaire, tous deux remplis de fleur de farine pétrie à l’huile, pour une oblation; 44 une coupe de dix sicles, en or, pleine de parfum; 45 un jeune taureau, un bélier, un agneau d’un an, pour holocauste; 46 un jeune bouc, pour expiatoire; 47 et, pour le sacrifice de rémunération, deux taureaux, cinq béliers, cinq boucs, cinq agneaux d’un an. Telle fut l’offrande d’Elyaçaf, fils de Deouêl. 48 Au septième jour, le phylarque des enfants d’Ephraïm, Elichama, fils d’Ammihoud. 49 Son offrande: une écuelle d’argent, du poids de cent trente sicles; un bassin d’argent de soixante-dix sicles, au poids du sanctuaire, tous deux remplis de fleur de farine pétrie à l’huile, pour une oblation; 50 une coupe de dix sicles, en or, pleine de parfum; 51 un jeune taureau, un bélier, un agneau d’un an, pour holocauste; 52 un jeune bouc, pour expiatoire; 53 et, pour le sacrifice de rémunération, deux taureaux, cinq béliers, cinq boucs, cinq agneaux d’un an. Telle fut l’offrande d’Elichama, fils d’Ammihoud. 54 Au huitième jour, le phylarque des enfants de Manassé, Gamliel, fils de Pedahçour. 55 Son offrande: une écuelle d’argent, du poids de cent trente sicles; un bassin d’argent de soixante-dix sicles, au poids du sanctuaire, tous deux remplis de fleur de farine pétrie à l’huile, pour une oblation; 56 une coupe de dix sicles, en or, pleine de parfum; 57 un jeune taureau, un bélier, un agneau d’un an, pour holocauste; 58 un jeune bouc, pour expiatoire; 59 et, pour le sacrifice de rémunération, deux taureaux, cinq béliers, cinq boucs, cinq agneaux d’un an. Telle fut l’offrande de Gamliel, fils de Pedahçour. 60 Au neuvième jour, le phylarque des enfants de Benjamin, Abidân, fils de Ghidoni. 61 Son offrande: une écuelle d’argent, du poids de cent trente sicles; un bassin d’argent de soixante-dix sicles, au poids du sanctuaire, tous deux remplis de fleur de farine pétrie à l’huile, pour une oblation; 62 une coupe de dix sicles, en or, pleine de parfum; 63 un jeune taureau, un bélier, un agneau d’un an, pour holocauste; 64 un jeune bouc, pour expiatoire; 65 et, pour le sacrifice de rémunération, deux taureaux, cinq béliers, cinq boucs, cinq agneaux d’un an. Telle fut l’offrande d’Abidân, fils de Ghidoni. 66 Au dixième jour, le phylarque des enfants de Dan, Ahïézer, fils d’Ammichaddaï. 67 Son offrande: une écuelle d’argent, du poids de cent trente sicles; un bassin d’argent de soixante-dix sicles, au poids du sanctuaire, tous deux remplis de fleur de farine pétrie à l’huile, pour une oblation; 68 une coupe de dix sicles, en or, pleine de parfum; 69 un jeune taureau, un bélier, un agneau d’un an, pour holocauste; 70 un jeune bouc, pour expiatoire; 71 et, pour le sacrifice de rémunération, deux taureaux, cinq béliers, cinq boucs, cinq agneaux d’un an. Telle fut l’offrande d’Ahïézer, fils d’Ammichaddaï.


Septième appelé


72 Au onzième jour, le phylarque des enfants d’Aser, Paghiel, fils d’Okran. 73 Son offrande: une écuelle d’argent, du poids de cent trente sicles; un bassin d’argent de soixante-dix sicles, au poids du sanctuaire, tous deux remplis de fleur de farine pétrie à l’huile, pour une oblation; 74 une coupe de dix sicles, en or, pleine de parfum; 75 un jeune taureau, un bélier, un agneau d’un an, pour holocauste; 76 un jeune bouc pour expiatoire; 77 et, pour le sacrifice de rémunération, deux taureaux, cinq béliers, cinq boucs, cinq agneaux d’un an. Telle fut l’offrande de Paghïel, fils d’Okran. 78 Au douzième jour, le phylarque des enfants de Nephtali, Ahlra, fils d’Enân. 79 Son offrande: une écuelle d’argent, du poids de cent trente sicles; un bassin d’argent de soixante-dix sicles, au poids du sanctuaire, tous deux remplis de fleur de farine pétrie à l’huile, pour une oblation; 80 une coupe de dix sicles, en or, pleine de parfum; 81 un jeune taureau, un bélier, un agneau d’un an, pour holocauste; 82 un jeune bouc, pour expiatoire; 83 et, pour le sacrifice de rémunération, deux taureaux, cinq béliers, cinq boucs, cinq agneaux d’un an. Telle fut l’offrande d’Ahira, fils d’Enân. 84 Ce fut là le présent dédicatoire de l’autel, offert, lors de son onction, par les phylarques d’Israël: douze écuelles d’argent, douze bassins d’argent, douze coupes d’or. 85 Chaque écuelle d’argent, cent trente sicles, et chaque bassin, soixante-dix: poids total de l’argent des vases, deux mille quatre cents sicles, au poids du sanctuaire. 86 Douze coupes d’or, pleines de parfum, chaque coupe dix sicles, au poids du sanctuaire: total de l’or des coupes, cent vingt sicles.


Maftir


87 Somme du gros bétail pour holocauste: douze taureaux; de plus, douze béliers, douze agneaux d’un an, outre leur oblation, et douze jeunes boucs pour expiatoire. 88 Somme du gros bétail pour le sacrifice rémunératoire: vingt-quatre taureaux; de plus, soixante béliers, soixante boucs, soixante agneaux âgés d’un an. Ainsi fut inauguré l’autel, après avoir été oint. 89 Or, quand Moïse entrait dans la tente d’assignation pour que Dieu lui parlât, il entendait la voix s’adresser à lui de dessus le propitiatoire qui couvrait l’arche du statut, entre les deux chérubins, et c’est à elle qu’il parlait


Haftara

Jg. 13.2-25


13 2 Il y avait alors à Çorea un homme d’une famille de Danites, appelé Manoah. Sa femme était stérile, elle n’avait jamais enfanté. 3 Or, un ange du Seigneur apparut à cette femme et lui dit: « Vois, tu es stérile, tu n’as jamais eu d’enfant: eh bien! tu concevras, et tu auras un fils. 4 Et maintenant observe-toi bien, ne bois ni vin ni autre liqueur enivrante, et ne mange rien d’impur. 5 Car tu vas concevoir et enfanter un fils; le rasoir ne doit pas toucher sa tête, car cet enfant doit être un Naziréen consacré à Dieu dès le sein maternel, et c’est lui qui entreprendra de sauver Israël de la main des Philistins. » 6 La femme alla trouver son mari et lui dit: « Un homme de Dieu est venu à moi, et son aspect était comme celui d’un ange, fort imposant; je ne lui ai pas demandé d’où il venait, et il ne m’a point appris son nom. 7 Il m’a dit: « Tu vas concevoir et enfanter un fils; et maintenant ne bois ni vin ni liqueur forte, ne mange rien d’impur, car cet enfant sera un Naziréen consacré à Dieu depuis le sein de sa mère jusqu’au jour de sa mort. » 8 Alors Manoah implora l’Eternel en disant: « De grâce, Seigneur! que l’homme divin que tu as envoyé revienne nous visiter, pour nous enseigner nos devoirs à l’égard de l’enfant qui doit naître. » 9 Dieu exauça la prière de Manoah; l’ange du Seigneur vint de nouveau trouver la femme tandis qu’elle se tenait aux champs, Manoah son époux n’étant pas avec elle. 10 Elle courut en toute hâte l’annoncer à son époux, lui disant: « Voici que j’ai revu l’homme qui était venu à moi l’autre jour. » 11 Manoah se leva et suivit sa femme, et, arrivé près du personnage, lui dit: « Es-tu celui qui a parlé à cette femme? » Il répondit: « Je le suis. » 12 Manoah reprit: « Vienne maintenant ce que tu as prédit, quelle règle, quelle conduite est recommandée pour cet enfant? » 13 L’ange de l’Eternel répondit à Manoah: « Tout ce que j’ai désigné à ta femme, elle doit se l’interdire: 14 elle ne mangera rien de ce que produit la vigne, ne boira ni vin, ni liqueur enivrante, s’abstiendra de tout mets impur; bref, tout ce que je lui ai prescrit, elle l’observera. » 15 Manoah dit à l’ange de l’Eternel: « Oh! permets que nous te retenions encore et que nous te servions un jeune chevreau. » 16 L’ange de l’Eternel répondit à Manoah: « Tu aurais beau me retenir, je ne mangerais point de ton pain; et si c’est un holocauste que tu veux faire, offre-le à l’Eternel! » Or, Manoah ignorait que c’était un ange de Dieu. 17 Et il dit à l’ange: « Quel est ton nom? Dis-le, pour que, ta prédiction accomplie, nous puissions t’honorer. » 18 L’ange répondit: « A quoi bon t’enquérir de mon nom? c’est un mystère. » 19 Et Manoah prit le jeune chevreau ainsi que l’oblation, et les offrit, sur le rocher, à l’Eternel. Alors un miracle s’accomplit, dont Manoah et sa femme furent témoins: 20 au moment où la flamme s’élevait de l’autel vers le ciel, l’ange du Seigneur disparut au milieu de cette flamme. Manoah et sa femme, à cette vue, se jetèrent la face contre terre. 21 L’ange cessa ainsi d’être visible pour Manoah et pour sa femme; alors Manoah reconnut que c’était un ange de l’Eternel, 22 et il dit à sa femme: « Nous sommes morts, car c’est un être divin que nous avons vu! » 23 Sa femme lui répartit: « Si l’Eternel avait voulu nous faire mourir, il n’aurait pas accepté de notre part holocauste et oblation; il ne nous aurait pas montré tous ces prodiges, ni fait à cette heure une telle prédiction. » 24 Cette femme donna le jour à un fils, qu’elle nomma Samson. L’enfant grandit et fut béni du Seigneur. 25 L’esprit divin le saisit pour la première fois à Mahané-Dan, entre Çorea et Echtaol.

Retour