Temps messianiques – Corana virus : réveille toi mon peuple

Temps messianiques – Corana virus : réveille toi mon peuple

‍‍כז כסלו תשף Enseignement Renseignement Uncategorized 0

 

 

 

Coranavirus : réveille toi mon peuple

 

 

קורונה וירוס

 

 

Cette lettre n’a pas pour objectif d’instruire ou d’apporter un quelquonque enseignement, l’heure n’est pas à la connaissance mais bien à l’introspection en ces moments particuliers que le monde connait. Plusieurs s’attardent de dire que le Mashiah/Messie reviendrait pour Pessa’h/Pâque, mais ça ne sera pas le cas. Les temps, les signes et les prophéties des Shlihim/Apôtres et des Néviim/Prophètes ne sont pas encore accomplis, et d’autres évènements doivent se produire avant la fin. L’épouse n’a pas revêtu ses habits de noce, l’annonce du retour du Roi n’a pas été annoncé aux Yehoudim/Juifs et aux nations et Dieu ne fait rien sans avertir son peuple ainsi qu’il est dit « On vous dira: Il est ici, il est là. « N’y allez pas, ne courez pas après.«  » Luc 17 : 23. Il envoit dans un premier temps des envoyés qui annonce l’évènement, comme Eliyahou/Eli ou Iohânan/Jean qui disait « Repentez-vous car le royaume des cieux est proche. »

 

Yeshoua dirait : « …vous savez discerner l’aspect de la terre et du ciel; comment ne discernez-vous pas ce temps-ci? » Luc 12 : 56. Cependant une chose est vraie, Hashem vient d’amorcer le commencement de l’avènement de son règne, le retour du Roi-Messie. Et il envoie un message clair à l’humanité.

 

Pour introduire et pour démontrer que ces évènements étaient annoncés, nous commencerons par relire les mots du Mashiah :« Quel sera le signe de ton avènement et de la fin du monde ? Yéshoua répondant, leur dit: Prenez garde que personne ne vous séduise (…) une nation s’élèvera contre une autre nation, et un royaume contre un autre royaume; et il y aura des famines, des pestes et des tremblements de terre en divers lieux. » Mattityahou/Matthieu 24 : 4-7

 

Des textes similaires sont écrits dans le livre de la révélation :« Et je vis venir un cheval blême. Son cavalier s’appelle « La Mort » et il était suivi du séjour des morts. Il leur fut donné le pouvoir sur le quart de la terre de faire périr les hommes par l’épée, la famine, les épidémies et les bêtes féroces. » Révélation/Apocalypse 6:8 ou encore en 18:5-8

 

Guématria – Valeur numérique des mots

Le mot « Corona » annonce un événement incroyable qui devrait faire réagir plusieurs d’entre nous : en hébreu l’expression « virus haCorona », le coronavirus, s’écrit וירוס הקורונה, sa guématria est égale à 372 + 282 soit 654. Elle correspond à la valeur de l’expression « Mashia’h Badérékh » (Messie en chemin)  משיח בדרך guématria 358 + 226 = 584 et le mot secret en hébreu « Sod  סוד » ayant pour valeur numérique 70 exactement comme « Gog et Magog ». Donc l’expression : le messie est sur le chemin + secret ou Gog et Magog : total : 654 !

 

De plus la guématria de «Virus » en hébreu est de 282 qui est la même que celle du mot zéra (semence) qui apparaît pour la première fois en Béréshit/Genèse 3 : 15 « Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta semence et sa semence: celle-ci t’écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon. » Qui est la première prophétie annoncant le Messie.

 

Le retour du Roi-Messie et les fausses doctrines

Autrement dit le secret est que le retour du Mashiah arrive. Mais ‘Haverim, le retour du Messie ne se fera pas dans la joie en chantant « Kumbaya » dans les rues. Beaucoup seront trompés et beaucoup ne verrons même pas son avènement. La prière de mon cœur est la suivante faisons téchouva/repentance des fausses doctrines, arrêtons de nous voiler la face, car quand l’Adon/Seigneur reviendra « Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom? n’avons-nous pas chassé des démons par ton nom? et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom?  Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité. » Mattityahou/matthieu 7 : 23 Beaucoup de croyants se vantent de ce texte mais raverim, regardons ce que dit Paul à Timothée : «  Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirsdétourneront l’oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables. »

 





Exemples de fausses doctrines (liste non-exhaustive) :

  • La théorie chrétienne du remplacement le « nouvel Israël » ainsi qu'il est dit : « les Israélites; c'est à eux qu'appartiennent l'adoption, la gloire, les alliances, la loi, le culte, les promesses » Romains 9 : 1 - 29 et encore : « Ne t’enorgueillis point, mais crains. Car si Dieu n’a point épargné les rameaux naturels, prends garde qu’il ne t’épargne pas non plus. » Romains 11:20
    
    
  • L'abolition de la Torah, ainsi qu'il est dit : « Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. » Mattityahou 5 : 17
    
    
  • Le ministère féminin, car l'Eternel dit : « Mais ce que j'ai contre toi, c'est que tu laisses la femme Jézabel, qui se dit prophétesse, enseigner et séduire mes serviteurs, pour qu'ils se livrent à l'impudicité et qu'ils mangent des viandes sacrifiées aux idoles. » Paul dira « car Je ne permets pas à la femme d'enseigner, ni de prendre de l'autorité sur l'homme; mais elle doit demeurer dans le silence. » 1 Timtohée 2 : 12
    
    
  • La conception uniquement humaine de Yeshoua (théorie visiblement tirée de l'Ébionisme). c'est à leur sujet que Paul écrit «  Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; (…) détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables. » ainsi qu'il dira : « Ce témoignage est vrai. C'est pourquoi reprends-les sévèrement, afin qu'ils aient une foi saine, et qu'ils ne s'attachent pas à des fables judaïques et à des commandements d'hommes qui se détournent de la vérité. » Tite 1 : 13 – 14. Et cette théorie prend son essence uniquement dans des fables alors qu'une lecture honnête des textes et des écrits originaux des maitres d'Israël va totalement à l'inverse de cette théorie. (si vous désirez plus d'informations envoyez un mail en privé, envoyez un mail anonyme si vous le désirez. Mais l'objet ici n'est pas de faire une étude sur ce sujet.)
    
    
  • Et tant d’autres …

 

* * *

 

 

‘Haverim, l’heure n’est plus au débat théologique et aux enseignements garnis de connaissances, mais bien à l’analyse de l’essence de notre cœur, c’est ce que le Roi-Messie jugera. La téchouva est la seule et unique solution. Pensez vous que nous sommes meilleurs que les Juifs des premiers temps ?Pensez vous que Dieu ne va pas nous enjoindre de nous repentir et de revenir à la véracité de sa parole. Arrêtons de nous arranger avec Dieu car « Ne vous y trompez pas : on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi » Galates 6 : 7 – 9 car Paul dit « C’est ce qui paraîtra au jour où, selon mon Evangile, Dieu jugera par Yeshoua haMashiah les actions secrètes des hommes. » Cette période de confinement est donc un moment ou nous nous retrouvons seul, avec nos proches, sans sortir. Mais Dieu veut que dans ces temps, nous regardions notre cœur, car de lui vient toutes choses.


Pessa’h la sortie d’Egypte et le confinement

Cette période n’est pas sans rappeller la sortie d’Egypte, ou les hébreux étaient confinés dans leurs maison avec le sang sur les linteaux. Et comme par hasard, cette épidémie et ce confinement va durer jusqu’à la fête de Pessa’h/Pâque. La célébration de la sortie d’Egypte. Voici ce qu’est le message du Coronavirus. Dieu désire faire sortir son peuple d’Egypte, et il veut qu’il sorte à la hâte. Dieu veut faire éclore son œuvre et cherche des hommes et des femmes soumis à Sa parole et qui suivent son Esprit.

כָכָה, תֹּאכְלוּ אֹתוֹ--מָתְנֵיכֶם חֲגֻרִים, נַעֲלֵיכֶם בְּרַגְלֵיכֶם וּמַקֶּלְכֶם בְּיֶדְכֶם; וַאֲכַלְתֶּם אֹתוֹ בְּחִפָּזוֹן, פֶּסַח הוּא לַיהוָה

Shémot/Exode 12 : 11 «  Et voici comme vous le mangerez: la ceinture aux reins, la chaussure aux pieds, le bâton a la main; et vous le mangerez à la hâte, c’est la pâque en l’honneur de l’Éternel. »

 

le commentaire de Rachi sur ce verset est le suivant « C’est Pessa‘h pour Hashem C’est le sacrifice qui est appelé pessa‘h, qui évoque l’idée de « sauter », de « passer par-dessus ». Le Saint béni soit-Il a sauté au-dessus des maisons des enfants d’Israël, lesquels ont été épargnés, lorsque ces maisons s’intercalaient entre celles des Egyptiens. Et vous aussi, vous allez faire ce que vous demande le Ciel en vous précipitant et en sautant, à l’image du sacrifice appelé Pessa‘h. Quant au mot français médiéval : « pasche », il signifie également : « passer par-dessus ». »

 

Hashem désire quand ces temps nous passions « par-dessus », que nous rentrions dans une nouvelle dimension. La guématria du mot corona (קורונה) est 367 qui s’avère être la même guématria de םבשוטי qui veut dire « avec des fouets » dans 1 Melakhim/rois 12 : 11. Dieu cherche à faire réagir son peuple. Le Messie frappe à la porte, et il désire son épouse « Viens, je te montrerai la Femme, l’Épouse de l’Agneau » Révélation/Apocalypse 21 :9

 

Il souhaite qu’elle revête les habits de noce. Les habits se sont les œuvres en conformité avec la sainte Torah ainsi qu’il est dit : « …car les noces de l’agneau sont venues, et son épouse s’est préparée,et il lui a été donné de se revêtir d’un fin lin, éclatant, pur. Car le fin lin, ce sont les oeuvres justes des Tzadikim/saints. » Révélation/Apocalypse 19:8 faisant référence à la parabole du Messie dans Mattityahou/Matthieu 22 « Le roi entra pour voir ceux qui étaient à table, et il aperçut là un homme qui n’avait pas revêtu un habit de noces. Alors le roi dit aux serviteurs: Liez-lui les pieds et les mains, et jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. Car il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus. »

 

Nous allons préparer Pessa’h/Pâque confinés, tâchons de sortir d’Egypte cette année, et ne l’oublions pas 1/5ème du peuple hébreux est sorti d’Egypte. Les 4/5ème restants sont restés des esclaves en Egypte. En hébreu le mot Egypte se dit Mitsraïm qui signifie “étroitesses”; en effet les hébreux étaient enfermés physiquement mais aussi mentalement, dans cette étroitesse, cet étau qui façonne et emprisonne les esprits. Les hébreux n’étaient plus eux mêmes, ils pensaient comme des égyptiens, ils vivaient comme des esclaves égyptiens; la culture égyptienne, leurs dieux, leurs croyances les envahissaient. Un double esclavage, physique et mental, accompagné des pires souffrances. La question est la suivante : resterons nous dans notre étroitesse? Ou seront nous à l’écoute du Saint-béni-soit-Il?

 

‘Haverim, la majorité n’a pas toujours raison, bien au contraire à l’image de Iohânan/Jean et des prophètes qui étaient généralement seuls contre tous.

 

כִּי קָרוֹב אֵלֶיךָ הַדָּבָר מְאֹד בְּפִיךָ וּבִלְבָבְךָ לַעֲשׂוֹתוֹ.

« Ki Karov Elekha HaDavar Méod Béfi’ha oulvav’ha Laassoto »

Obéir à la Torah en paroles, en pensée et en action, tout cela est à ta portée.

Dévrim/Deutéronome 30:14

 

Que Dieu nous guide, nous montre nos erreurs et que nous puissions voir l’avènement glorieux du Messie rapidement et de nos jours.

 

« Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche. »

 

Réveille toi mon peuple !

 

Kol touv.

Corona Virus -