La conception de Yeshoua – Une vierge peut elle avoir un enfant ?

La conception de Yeshoua – Une vierge peut elle avoir un enfant ?

‍‍כח כסלו תשעז Enseignement 0

**

Est-il quelque chose d’impossible à D.ieu ? Lui qui a opéré de multiple prodiges!  Est-il une chose qu’Il ne puisse faire ?

**




**

Commençons sans plus tarder notre étude sur la conception de Yeshoua.

**

***

Le saviez-vous, 200 ans avant Yeshoua, lorsque les Yehoudim / juifs ont traduit la Bible en grec : la « Septante », dans le passage d’Isaï 7 : 14, ils ont choisi pour traduire le mot almah עַלְמָה « jeune fille » ou « vierge » le mot grec parthenos παρθένος qui veut bien dire « vierge ». 

(Cela dit en passant almah עַלְמָה -« jeune fille » est le même mot utilisé dans Béréshit / Genèse 24:43 désignant Rivkah (Rebecca) une jeune fille vierge, dans le passage où Avraham envoya son serviteur (Ĕlîʿézer selon la tradition) pour trouver une femme à Yiṣḥāq (Isaac) dans le pays de sa patrie.)

**

Yeshayahou/Isaï 7 : 14 διὰ τοῦτο δώσει κύριος αὐτὸς ὑμῖν σημεῖον· ἰδοὺ ἡ παρθένος (parthenos) ἐν γαστρὶ ἕξει καὶ τέξεται υἱόν, καὶ καλέσεις τὸ ὄνομα αὐτοῦ Εμμανουηλ· Isaï 7 : 14 « C’est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe « ot ». Voilà que la Vierge concevra dans son sein, et elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom d’Emmanuel. »

*

Ce même mot désigne Miryam (Marie) dans la traduction grecque de Matthieu au chapitre 1 verset 23.

Matthieu 1:23 Ἰδοὺ ἡ παρθένος (parthénos) ἐν γαστρὶ ἕξει καὶ τέξεται υἱόν, καὶ καλέσουσιν τὸ ὄνομα αὐτοῦ Ἐμμανουήλ, ὅ ἐστιν μεθερμηνευόμενον Μεθ᾿ ἡμῶν ὁ Θεός

Matthieu 1:23« Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d’Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous. »

**

Il apparait évident que le signe le « ot » donné à la Maison de David soit objectivement la naissance miraculeuse du Mashiah issu d’une vierge. Ce passage confirme de façon très cohérente la première partie de notre étude sur la prophétie de Béréshit 3 : 15

Béréshit 3 : 14 – 15 : « L’Eternel Dieu dit au serpent : Puisque tu as fait cela, tu seras maudit entre tout le bétail et entre tous les animaux des champs, tu marcheras sur ton ventre, et tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie.Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité: celle-ci t’écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon. »

**

« Postérité » qui est une mauvaise traduction puisque le mot utilisé dans la Torah est Zéra זֶרַע qui veut dire « semence »

Donc l’inimitié que D.ieu placera est entre la semence de la femme et du Narash/Serpent.

***

C’est également l’accomplissement de la prophétie de YirmiYah/Jérémie 33 : 15 « En ces jours et en ce temps-là, Je ferai éclore à David un germe de justice; Il pratiquera la justice et l’équité dans le pays. En ces jours-là, Yehouda sera sauvé, Jérusalem aura la sécurité dans sa demeure; Et voici comment on l’appellera: L’Eternel notre justice » 

**

Il est notifié dans ce verset le Nom par lequel il sera appellé : L’Eternel notre justice (en hébreux יְהוָה צִדְקֵנוּ) c’est à dire le Tétagramme Divin. De plus tous les commentaires juifs sur ce verset parle du « Roi-Messie ». Prenons un exemple : 

« Le sens est que, du temps du Messie, le Tétragramme (YHWH), Nom du Saint, béni soit-Il, sera fréquent dans la bouche de tout le monde. Car le Messie portera ce Nom. Ainsi qu’il est enseigné « Le Messie sera appelé du Nom du Saint, béni soit-Il, selon qu’il est écrit  « et voici le nom dont on l’appellera : YHWH, notre Justice. » Shmuel Eliezer Edeles, MaHarSHA, sur le traité Nédarim 39b.

***

**

Bref, passons sans plus tarder à la suite de notre étude

$$




Outils d’étude

Bien que la traduction Louis Segond soit très juste, pour étudier la conception de Yeshoua nous allons prendre les traductions suivantes : la traduction originale de David H.stern dans « Le nouveau testament – un livre juif » ainsi que la traduction de la Bible Chouraqui, qui sont des traductions reconnues pour être très proches du texte grec. Elles sont également plus précises sur les mots employés et plus proches de l’idée initiale voulue par l’auteur.




Prenons le passage de Matthieu où il est dit comment et par qui Miryam tomba enceinte de Yeshoua.

 

Mattityahou 1:18 « Voici comment arriva la naissance de Yeshoua. Lorsque Myriam, sa mère, fut fiancée à Yosef avant qu’ils n’aient vécu ensemble, elle se trouva enceinte par le Roua’h Hakodesh. » Traduction originale de David H.stern dans « Le nouveau testament – un livre juif »

Matyah 1:18 « L’enfantement de Iéshoua‘, messie, c’est ainsi:  Miriâm, sa mère, est fiancée à Iosseph. Avant qu’ils se rencontrent, elle est trouvée l’ayant dans le ventre par le souffle sacré. » Traduction de la Bible Chouraqui

 

*

Ce passage est très clair, Miryam (Marie) était fiancée à Yossef (Joseph), la première étape du mariage, appelée éroussin ou kiddoushîn. Elle tomba enceinte par le Roua’h Hakodesh ce qui exclut Yossef de la conception puisqu’il est écrit « avant qu’ils ne se rencontrent » expression venant du grec συνέρχομαι (sunerchomai) qui veut dire s’assembler et ayant pour définition une cohabitation conjugale.

De plus le texte poursuit plus loin en nous disant que Yossef ne voulait pas diffamer Miryam, diffamer qui vient du Grec παραδειγματίζω (paradeigmatizo) qui à pour sens exposer à un déshonneur public en pensant qu’elle était adultère.

Hébreux 13.4: « Que le mariage soit honoré de tous et le lit conjugal épargné par la souillure: ceux qui se livrent à l’immoralité sexuelle et à l’adultère, D.ieu les jugera. »

Rajoutons à cela que pour une partie des sources de l’époque de la Mishna (voir lexique), les rapports hors mariage sont considérés comme une forme de prostitution (Sifra kedoushim chap 7) et cette position a été reprise par le talmud (Sanhedrin 71,a) et ensuite par le Rambam (Hilkhot neara betoula chap 2, 17. Hilkhot ichout chap 1,4).

Par ailleurs, Yossef cherche même à rompre en secret jusqu’à ce que l’ange du Seigneur lui apparaisse en songe pour l’en empêcher.

***

 




Plus loin dans le chapitre il nous est dit ceci :

Mattityahou 1:24- 25« Lorque Yosef se réveilla il fit tout ce que l’ange d’Adonaï lui avait demandé de faire ; il prit Miryam chez lui pour qu’elle devienne sa femme, mais il n’eut aucune relation sexuelle avec elle jusqu’à ce qu’elle ait mis au monde un fils auquel il donna le nom de Yeshoua. » Traduction originale de David H.stern dans « Le nouveau testament – un livre juif »

Matyah 1 : 24 – 25« Iosseph se réveille du sommeil.  Il fait selon ce que lui a ordonné le messager de IHVH-Adonaï  et prend avec lui sa femme. Il ne la pénètre pas jusqu’à ce qu’elle ait enfanté un fils.  Il crie son nom: Iéshoua‘. » Traduction de la Bible Chouraqui

***

Le texte est bien clair et réaffirme que Yossef n’a eu aucun rapport sexuel avec Miryam jusqu’à ce qu’elle est enfantée Yeshoua.

***




 

Pour conclure…

***

Pour finir et appuyer les deux verset précédents car nous savons qu« un fait doit s’établir sur la déposition de deux ou de trois témoins » (Devarim / Deutéronome 19:15)(Matthieu 18:16) nous allons prendre l’évangile de Luc qui va nous parler explicitement de la conception de Yeshoua HaMashiah.

*

Luc 1 : 30 – 35 « L’ange lui dit : « Ne crains rien Miryam car Dieu t’a accordé sa faveur. Voici , tu seras enceinte, tu enfanteras un fils et tu l’appelleras du nom de Yeshoua. Il sera grand et on l’appellera Fils de HaElyon. Adonaï Dieu lui donnera le trône de son ancêtre David  et il règnera pour toujours sur la maison de Ya’akov . Son royaume n’aura pas de fin.» Miryam demanda à l’ange : « comment cela sera-t-il possible, puisque je suis vierge ? » L’ange lui dit : « Le Roua’h Hakodesh viendra sur toi, la puissance de HaElyon te couvrira. C’est pourquoi, l’enfant saint qui naîtra de toi sera appelé Fils de D.ieu. » Traduction originale de David H.stern dans « Le nouveau testament – un livre juif »

Loucas 1 : 30 – 35 « Le messager lui dit: « Ne frémis pas, Miriâm ! Oui, tu as trouvé chérissement auprès d’Elohîms. Voici, tu concevras dans ta matrice et enfanteras un fils. Tu crieras son nom: Iéshoua‘.Il sera grand et sera appelé Bèn ‘Éliôn ­ fils du Suprême. IHVH-Adonaï Elohîms lui donnera le trône de David, son père. Il régnera sur la maison de Ia‘acob en pérennité, sans fin à son royaume. » Miriâm dit au messager: « Comment cela peut-il être, puisque aucun homme ne m’a pénétrée ? » Le messager répond et lui dit: « Le souffle sacré viendra sur toi, la puissance du Suprême t’obombrera. Ainsi, celui qui naîtra de toi, sacré, sera appelé Bèn Elohîms. » Traduction de la Bible Chouraqui

 

*

Les versets n’ont pas réellement besoin de commentaires mais pour confirmer la véracité de ces dires nous allons encore aller dans le grec pour comprendre de facon précise l’expression « Le Roua’h Hakodesh viendra sur toi, la puissance de HaElyon te couvrira » plus exactement « te couvrira » qui vient du grec ἐπισκιάζω (episkiazo) qui veut bien dire couvrira de son ombre/couvrir.

Il est intéressant de noter que le mot couvrira ἐπισκιάζω (episkiazo) est le même mot employé par les 3 évangélistes (Matthieu, Luc et Marc) dans le passage où Yeshoua est avec Elie et Moshé et qu’une nuée vint les couvrir (ἐπισκιάζω – episkiazo).

*

Marc 9:7 « Une nuée vint les couvrir (ἐπισκιάζω– episkiazo), et de la nuée sortit une voix: Celui-ci est mon Fils bien-aimé: écoutez-le ! »

Matthieu 17:5« Comme il parlait encore, une nuée lumineuse les couvrit(ἐπισκιάζω – episkiazo). Et voici, une voix fit entendre de la nuée ces paroles: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection: écoutez-le ! »

Luc 9:34« Comme il parlait ainsi, une nuée vint les couvrir(ἐπισκιάζω – episkiazo) ; et les disciples furent saisis de frayeur en les voyant entrer dans la nuée. »

**

Le mot couvrir – ἐπισκιάζω – episkiazo est utilisé seulement 5 fois dans la Brit’hadasha (Nouvelle Alliance) et à chaque fois ce mot est en lien avec le Roua’h Hakodesh. Le fait que ce mot soit employé dans la conception de Yeshoua n’est en rien étonnant mais au contraire totalement logique.

« Le Roua’h Hakodesh viendra sur toi, la puissance de HaElyon te couvrira (ἐπισκιάζω – episkiazo)»

**




**

Il est évident que le Mashiah, qui devait être un être extraordinaire et unique devait avoir une naissance extraordinaire et unique. Pour plus  de renseignements m’envoyer un mail.

*

Que l’Eternel nous protège et qu’Il nous éclaire de Sa Sagesse infini.

**

Kol touv.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.